Interview : Funkin Matt livre les secrets de son nouveau titre ‘White House’ | DJMAG France - Suisse - Belgique

Le producteur est de retour sur le label Heldeep Records avec un single entre future house et techno.

Funkin Matt est surement l’un des secrets les mieux gardés de la future house. Moins exposé que certains ténors du milieu, il en reste pour autant particulièrement apprécié par les auditeurs assidus de ce courant musical. Il faut dire qu’avec plus de dix ans de carrière derrière lui, le Norvégien a déjà pu démontrer toute l’étendue de son talent. Signant des hits comme ‘Phoenix’, ‘Rapture’ ou ‘America’, il aura même atteint la première place du classement Bilboard Dance/Club avec son remix du titre ‘You're Mine’ de Mariah Carey. Le tout, en passant par des maisons aussi prestigieuses que Fool’s Gold, Musical Freedom, Mad Decent ou Heldeep. Et c’est chez cette dernière, label d’Oliver Heldens, que Funkin Matt vient de faire son retour. L’occasion de présenter ‘White House’, un nouveau single entre future house et techno qui nous invite à une rave improbable au cœur du plus célèbre bâtiment de Washington D.C. Funkin Matt revient pour nous sur son morceau, sa vie en confinement et nous livre le line-up de sa fête de rêve au cœur de la Maison Blanche.

Comment se passe ton confinement ?

Malgré les circonstances, ça se passe bien. J’ai du déplacer mon studio à la maison pour le moment mais c’est ok. C’est une période un peu étrange mais je crois que nous nous sommes adaptés assez rapidement, au moins ici en Norvège. Maintenant je suis curieux de voir comment va se passer l’été parce que je ne peux pas m’imaginer rester assis à l’intérieur avec la chaleur.

Est-ce que cette période est un moment créatif pour toi ?

Cette situation est si bizarre, je ne peux pas vraiment dire que ça stimule la créativité. Quoique, j’ai fait des choses aussi donc ça ne bloque pas ma créativité non plus.

Parlons de ton nouveau morceau ‘White House’. Quel a été ton point de départ ?

Je voulais faire quelque chose de fun et d’énergique, un vrai morceau d’été avec beaucoup d’étincelles et de funk. L’idée originale était légèrement plus hypnotique et déroutante avec la ligne de basse qui faisait un sentiment de spirale ascendante. Mais dès que j’ai eu cette ligne de basse plus assise, c’est devenu quelque chose assez funky. La partie vocale est juste un slogan qui m’est venu un jour, ‘There’s a rave in the White House’. Ça sonne aussi étrange que fun.

Quel serait le line-up de ta rave à la Maison Blanche ?

Enrico Sanguiliano, Will Clarke, Tchami, Oliver Heldens, Stephan Bodzin, Chris Lake, Pleasurekraft et moi (rires). On commencerait par les gars de la house et on finirait avec la techno.

Est-ce qu’il y a un morceau que tu reverais de jouer à la Maison Blanche ?

‘Supercoil’, la version extended. Je pense que ça passerait bien dans le Bureau Oval.

‘White House’ est ta troisième sortie sur Heldeep Records. Comment as-tu commencé à travailler avec Oliver Heldens et son label ?

Je jouais beaucoup de morceaux d’Heldeep dans mes sets, donc quand j’ai fait ‘Aurora’ en 2017 c’était assez naturel de leur envoyer. Après j’ai fait pas mal de choses plus techy/trancy en 2018 avec Armada, avant de revenir à nouveau en 2019 à des tracks plus funky et riches en basse. Et Heldeep correspond bien à ce style. Aussi, j’ai rencontré la famille Heldeep à l’ADE et c’était super. C’est plaisant de travailler avec des labels impliqués et qui travaillent autant.

Tu es dans la musique depuis plus de dix ans maintenant. Comment vois-tu l’évolution de la future house ?

Oui, c’est assez fou comment le temps passe vite. Pour la future house je crois que ça va continuer d’évoluer mais juste en dehors des projecteurs mainstream. J’ai l’impression qu’elle a déjà évolué en un tas de sous-genres comme la bass house avec Tchami, Malaa, etc., ou tout le mouvement EDM Future Bounce. Je me suis essayé à des choses influencées par la trance et la techno, donc peut-être qu’on aura de la future techno et de la future trance. Ça ne sonne pas terrible (rires).

Quelle est la suite pour toi maintenant ?

Beaucoup de nouveaux morceaux, de nouvelles collaborations. J’étais aussi en train de faire des tutoriels avant le confinement et je crois qu’au moins l’un d’entre eux est monté et fini. Donc j’espère pouvoir montrer ça rapidement, et dès que je pourrai retourner en studio j’aimerai en faire d’autres. Il semble que ma fanbase est composée de nombreux producteurs et nerds de la musique qui veulent en savoir plus sur le processus de production et la façon de faire de la musique. Un tat de personnes m’a demandé ça. J’espère aussi pouvoir dire des tournées et des dates de concert mais pour le moment, nous devons juste attendre et voir ce que se passera. Peut-être Paris en 2021 ? Il est temps que j’y revienne !

Commentaires