Tomorrowland Winter 2022 : Récapitulatif de cette deuxième édition | DJMAG France - Suisse - Belgique

Du 19 au 26 mars, l’univers de Tomorrowland Winter a ré-ouvert ses portes pour accueillir une centaine d’artistes et presque 20 000 festivaliers. Retour sur cette parenthèse enchantée.

 

Quelle semaine au sein du monde de la musique électronique ! Alors que l’Ultra Music Festival a enflammé le Bayfront Park de Miami, les terres enneigées de l’Alpe d’Huez se remettent doucement mais sûrement de cette deuxième édition de Tomorrowland Winter espérée depuis deux ans.

Mais en vue du spectacle proposé, cette longue attente valait bien le coup : sans contraintes sanitaires, skieurs et festivaliers ont communiés leurs passions sur fond des sets des DJs présents. Chaque jour, de la fin de matinée au milieu de la nuit, du Top of the Mountain à la Mainstage, l’imagination des frères Manu et Michel Beers (les fondateurs de Tomorrowland en Belgique) a une nouvelle fois comblé le public présent : les décors, à l’image de la sculpture en neige du Crystal Garden, a accompagné les sets de Martin Solveig et Ofenbach (pour ne citer qu’eux) et attirent toujours l’œil des plus curieux en offrant à chaque présentation une atmosphère singulière en journée. 

Un peu plus haut, la vue à couper le souffle sur les montagnes derrière les sets de Brina Knauss ou encore Purple Disco Machine de la scène Core a connu un fort succès malgré la concurrence avec la Crystal Garden. Lorsque la nuit commençait à pointer du bout de son nez, les festivaliers pouvaient redescendre poursuivre les festivités à la Moosebar ou à la Cage avant d’accéder à l’antre de la Mainstage.

Les déguisements en tout genre ont aussi rajouté la magie nécessaire à ce grand retour. Même s’ils peuvent paraître étranges au premier abord, leurs présences œuvrent à la beauté du festival. Après tout, que serait le monde de Tomorrowland sans ses surréalistes créatures ?

Sans oublier les spectaculaires mises en scènes des danseuses se synchronisant au-dessus du public entre chaque transition de set à la Mainstage, le sourire communicatif de Charlotte de Witte et ceux de Kungs et Lost Frequencies sur scène (qui se sont d'ailleurs rejoints lors du set de Lost Frequencies pour jouer le remix du titre ''Where Are You Now' ), les explosions de joie provoquées par Steve Aoki ou Dimitri Vegas & Like Mike sur chacun de leurs drops … Cette deuxième édition de Tomorrowland Winter a tenu toutes ses promesses et arrive symboliquement à l’heure où les festivals de musiques retrouvent leurs droits : ceux de pouvoir se réunir sans barrière ni complexe, dans le seul but de célébrer.

*Photos : Gaspard Bettinger / DJ MAG FR

 

Articles en relation

Artistes en relation

Commentaires